Ninon GRANGÉ

Professeure agrégée de philosophie
Docteure en philosophie
Habilitée à diriger les recherches
Ancienne élève de l’ENS-Ulm

Contact : ninon.grange@univ-paris8.fr

Thèmes de Recherches :

  • Philosophie politique. Philosophie du droit. Philosophie esthétique.
  • Guerre. Crise. Etat d’exception.
  • Critique des formes et des normes.
  • Fictionnalisme et réalisme.
  • Temporalités sociales et politiques.
  • Les entités collectives.

Programmes de recherche :

  • LLCP (Laboratoire d’études sur les Logiques Contemporaines de la Philosophie, EA 4008), axe A « Recherches sur les figures politiques, juridiques, esthétiques de l’hétérogénéité », université Paris 8.
  • IHRIM (CERPHI Centre d’Études en Rhétorique, Philosophie et Histoire des Idées, UMR 5037), co-responsable du groupe KRISIS (la pensée croisée des relations internationales).
  • Responsable de l’axe « La transgression et le sacré », ANR Parabaïnô, lancée en janvier 2020.
  • Responsable de la Section « Philosophie, théories, pratiques », AEGES (Association pour les Études sur la Guerre et la Stratégie).

Comités :

  • Membre du Conseil Scientifique de l’AEGES.
  • Comité de lecture de la revue Champs de Mars.
  • Comité de lecture de la revue Sens public.
  • Comité de rédaction de la revue Cahiers critiques de la philosophie.

Publications récentes :

Ouvrages en nom propre :

  • L’urgence et l’effroi. L’état d’exception, la guerre et les temps politiques, Paris, ENS-Éditions, « La croisée des chemins », 2018.
  • Oublier la guerre civile ? Stasis : chronique d’une disparition, Paris, Vrin/EHESS, « Contextes », 2015.
  • De la guerre civile, Paris, Armand Colin, « L’Inspiration philosophique », 2009.

Directions d’ouvrages :

  • Günther Anders et la fin des mondes, Paris, Garnier, 2020 (avec P.-F. Moreau et F. Ramel).
  • Hans Kelsen et les relations internationales, Paris, ENS-Éditions, 2018.
  • Carl Schmitt : nomos, droit et conflit dans les relations internationales, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2013.
  • Penser la guerre au XVIIe siècle, Presses universitaires de Vincennes, 2013.
  • Le souci du droit. Où en est la théorie critique ?, Paris, Sens&Tonka, 2010, (avec H. Bentouhami, A. Kupiec, J. Saada).
  • Hannah Arendt, de la théorie politique aux relations internationales, Araben, revue en ligne, GREPH, n°6, octobre 2011, (avec P.-F. Moreau et F. Ramel).

Derniers articles parus :

  • « Stasiologie : une pensée de la guerre hors limites », in I. Pimouguet-Pedarros et N. Barrandon (dir.), La transgression en temps de guerre, Presses Universitaires de Rennes, 2021.
  • « Le corps de l’ennemi et son image : du soldat nu aux entités collectives », in I. Pimouguet-Pedarros et N. Barrandon (dir.), La transgression en temps de guerre, Presses universitaires de Rennes, 2021.
  • « Le secret, un partage baroque du politique », Rue Descartes, Collège international de philosophie, n°98, 2020.
  • « Nous aussi encore : Günther Anders, la morale et le temps. Ou Portrait d’Anders en moraliste », in N. Grangé (dir.), Günther Anders et la fin des mondes, Paris, Classiques Garnier, 2020.
  • « L’État de droit : Arendt, Kant et le retour d’Amérique », Ch. Bouriau, Ch. Braverman, Philosophie allemande : une autre histoire, Presses Universitaires de Nancy, 2020.
  • « Du mauvais citoyen à l’ennemi public. Polémique, principe, théorie. », in C. Aynès,O. Beaud, F. Saint-Bonnet, La citoyenneté comme appartenance au corps politique, Éditions Panthéon-Assas, 2020.
  • « Zbulimi i jus post bellum : fundi i lutës apo dalja nga lufta ? » [« Le jus post bellum  : fin de la guerre ou sortie de guerre ? »], Studime shoqërore [Recherches sociales], Académie des Sciences et des Arts du Kosovo, n°4, KDU 3(05), 34(05), 2018.
  • « Oblivion or history : two different ways of coming out of war », in F. Mourlon (ed.), Civil War and Narrative, Londres, Palgrave, 2017.
  • « Le soupçon ne connaît plus de doute. Rancière, l’histoire, la vérité », Cahiers critiques de philosophie. Jacques Rancière : gestes philosophiques, Paris, Hermann, 2017.
  • « Tu n’as rien vu à Sabra et Chatila. Sur Valse avec Bachir  », site du Centre de Droit International, Université Libre de Bruxelles, 2017.
  • « Justice archaïque ou justice tragique ? La nature et la loi comme problème du western. », billet IMAJ, https://imaj.hypotheses.org/1512« La représentation cinématographique du droit en danger : qui est l’ennemi chez Frank Capra ? », in Le droit en représentation(s), N. Goedert et N. Maillard,Paris, Mare & Martin, 2017.
  • Entrées « Stasis », « Ernst Jünger », « Guerre et Philosophie », « Guerre civile » du Dictionnaire de la guerre et de la paix, B. Durieux, J.-B. Jeangène Vilmer, F. Ramel (dir.), Paris, PUF, (Quadrige), 2017.

Télécharger CV complet