MARCHANDEAU-BERREBY Blaise, Usages du rêve. Une étude des stratagèmes oniriques

Semestre 1
Lundi 9h-12h
Licence, Master
 
MARCHANDEAU-BERREBY Blaise
Usages du rêve. Une étude des stratagèmes oniriques
 
Depuis Freud, nous savons que le rêve (Träum) n’est pas un donné : il est de part en part construit. Il repose sur un ensemble d’opérations et de manœuvres sophistiquées comme autant de ruses ou de traits d’esprit (Witz) du désir (Wunsch). Malgré l’hégélienne Ruse de la Raison, il faudra désormais faire place aux trucs et astuces de son envers ; aux machinations inconsidérées du rêve. Pour s’en garder, et pour y répondre, Sigmund Freud, Carl Gustav Jung et bien d’autres (Les Romantiques, Hervey de Saint-Denis, Les Surréalistes, Ferenczi, van Eeden, La Berge…) mettront en place un arsenal de capture et de domestication du rêve. C’est cet arsenal que nous explorerons sous le nom de stratagèmes oniriques. Que peut-on faire du rêve ? Quels en sont les usages ? Quelle en est la force ? Nous verrons qu’en lui virtualités, virtuosités et vertus se confondent. Nous verrons que le règne de l’Interprétation, celui de l’herméneutique, du déchiffrement et de l’exégèse, touche peut-être, aujourd’hui, à sa fin. Qu’il s’agisse de l’« onirocritique » divinatoire (Artémidore), de la « réduction » analytique aux souvenirs infantiles dans les constructions de la psychanalyse (Freud) ou de l’« amplification » thématique et symbolique des objets du rêve dans la culture de l’humanité (Jung), il semble que notre époque, le XXI° siècle, cherche à se défaire de ces anciennes méthodes : elle prétend en proposer de nouvelles. C’est pourquoi notre cours se situera dans la fracture qui sépare l’ancien monde de l’Interprétation ; du nouveau monde, encore jeune, lumineux et ouvert, de l’Usage et, plus précisément, des Performances. Le rêve ne se donnant plus à chiffrer et déchiffrer, mais à expérimenter, composer et agir.
 

Indications bibliographiques :

  • Beradt, Charlotte, et Pierre Saint-Germain. Rêver sous le IIIe Reich, 2018.
  • Alexandrian, Sarane, et J.-B. Pontalis. Le surréalisme et le rêve. Connaissance de l’inconscient. Paris : Gallimard, 1996.
  • Bachelard, Gaston. La Poétique de la Rêverie. 1re éd. Paris : PUF, 1960.
  • Freud, Sigmund, Cornélius Heim, et Didier Anzieu. Sur le rêve. Paris : Gallimard, 1998.
  • Freud, Sigmund, et Jean-Pierre Lefebvre. L’interprétation du rêve. Paris : Éd. du Seuil, 2013.
  • Jung, Carl Gustav, et Alexandra Tondat. Sur l’interprétation des rêves. Paris : Albin Michel, 1998.
  • Jung, Carl G. Métamorphoses de l’âme et ses symboles : Analyse des podromes d’une schizophrénie. Paris : Georg, 1993.
  • Hervey de Saint-Denys, Léon d’. Les rêves et les moyens de les diriger  : observations pratiques. Paris : Amyot, 1867.
  • Desoille, Robert. Marie-Clotilde  : Une psychothérapie par le rêve éveillé dirigé. Un cas de névrose obsessionnelle. Paris : Payot, 1971.
  • LaBerge, Stephen, et Alexandre Quaranta. S’éveiller en rêvant : introduction au rêve lucide, 2017.
  • Bouchet, Christian, Thèse inédite, http://www.svabhinava.org/friends/ChristianBouchet/TOC-French-frame.php