GRANGÉ Ninon et RAMBEAU Frédéric, L’imagination politique

Semestre 2
Lundi 9h-12h
Master
 
GRANGÉ Ninon et RAMBEAU Frédéric
L’imagination politique 
 
On sait l’importance de l’imagination dans la connaissance. En est-il de même dans les constructions, discours, légitimations politiques ? En partant de l’hypothèse que le politique ne tient pas tout entier dans les institutions dûment définies et qu’il existe toute une part du politique qui se joue dans des strates infra-institutionnelles, on s’intéressera à la fonction de l’imaginaire dans les élaborations philosophiques sur le politique. Que celles-ci empruntent à la littérature pour imaginer la cité idéale, ou que le discours d’un politicien cynique recoure à la métaphore et aux images, un pan du politique relève de l’ordre de la fiction opératrice, effective, performative. Le récit imaginaire au sein d’un traité philosophique permet d’exprimer ce qui n’est pas exprimable en termes conceptuels abstraits (allégorie, apologue, expérience de pensée…), il permet aussi des rapprochements et des comparaisons qui ne seraient pas acceptés dans un raisonnement rigoureux. Bien plus, il peut fournir des modèles qui ne sont envisageables que sous la forme de la fiction, dès lors envisagée comme plus riche de modèles et d’exemples que la réalité. L’usage des images en philosophie politique doit être interrogé, de la simple illustration à la véritable réflexion, il déverrouille les oppositions entre histoire et poésie (Aristote), entre littérature et droit, entre le juriste et l’artiste (Kantorowicz), entre l’architecture et la mémoire, etc. On s’intéressera enfin à une image qui a traversé les élaborations morales et politiques, défaisant le rapport entre littéralité et métaphore : le théâtre.
 

Indications bibliographiques :

Aristote, Poétique ; Blumenberg, Hans, Préfiguration ; Cicéron, L’orateur ; Gracián, Baltasar, L’homme de cour ; Le Criticon ; Kant, Critique de la faculté de juger ; Kantorowicz, Ernst, La souveraineté de l’artiste ; Lucrèce, De la nature des choses ; Machiavel, Le Prince ; Marin, Louis, Le récit est un piège ; Id., Politiques de la représentation ; More, Thomas, Utopia ; Nussbaum, Martha, Political Emotions ; Platon, République ; Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes ; Id., Rêveries du promeneur solitaire ; Vaihinger, Hans, La philosophie du « comme si ».