FALQUET Jules, SIBERTIN-BLANC Guillaume, Sémioses politiques (III) : Le Territoire-Corps

Semestre 2
Mardi 9h-12h
Master ouvert Licence
 
FALQUET Jules, SIBERTIN-BLANC Guillaume
Sémioses politiques (III) : Le Territoire-Corps
 
Ce cours partira du concept de Territoire-Corps forgé par les féministes communautaires guatémaltèques pour penser le continuum des violences étatiques et économiques, militaires ou paramilitaires, publiques et privées exercées sur les corps des femmes et sur le « Territoire-Terre », et pour armer une résistance autonome où la lutte contre la déprédation extractiviste et l’expropriation ne se sépare pas de la lutte contre les oppressions sexistes et les féminicides. Après avoir replacé cette invention théorico-politique dans l’histoire du Guatemala et son contexte d’émergence, nous parcourrons l’extension du féminisme communautaire à d’autres espaces du continent ; puis nous tenterons de mettre en variation le concept de Territoire-Corps à d’autres contextes anthropologicopolitiques, descendant vers les Basses terres amazoniennes, migrant vers les côtes africaines, puis vers l’Australie aborigène… Qu’est-ce que vivre et pratiquer son corps en territoire ? Mais aussi comme habiter un territoire comme ce à quoi notre corps appartient (et non l’inverse) ? Quels usages, et quelles écologies relationnelles facilitent ou au contraire contrarient cette co-implication, et quelles puissances de vie et d’action en découlent en chaque cas ? Empruntant au féminisme matérialiste, à différentes traditions de sociologie critique, d’anthropologie politique, d’anthropologie de l’art et de philosophie contemporaine, nous ne chercherons pas à fixer un paradigme monolithique, mais à suivre la plasticité métamorphique, à des travers des contextes socio- et cosmopolitiques hétérogènes, de ces questions qui tour à tour déterritorialisent nos représentations du corps et invitent à reterritorialiser autrement les corps que nous habitons.
 

Indications bibliographiques :

  • « “Corps-territoire et territoire-Terre” : le féminisme communautaire au Guatemala. Entretien avec Lorena Cabnal », Cahiers du Genre, 2015/2 (n° 59), pp. 73-89. (Accessible en ligne).
  • Colette Guillaumin, « Le corps construit ». Sexe, race et pratiques du pouvoir. L’idée de nature, Paris, Côté-Femmes, 1992, pp. 117-142.
  • Nicole-Claude Mathieu, « Différenciation des sexes », in Helena Hirata et alii, Dictionnaire critique du féminisme, PUF, 1999, pp. 191-200.
  • Anne-Christine Taylor et Eduardo Viveiros de Castro, « Un corps fait de regards », in Stéphane Breton & Michèle Coquet (dir.), Qu’est-ce qu’un corps. Afrique de l’Ouest, Europe occidentale, Nouvelle-Guinée, Amazonie, catalogue de l’exposition du Musée du quai Branly, Paris, juin-novembre 2007, Paris, Musée du quai Branly / Flammarion.
  • Davi Kopenawa et Bruce Albert, La Chute du Ciel, Paris, Plon, 2010.
  • Barbara Glowczewski, Félix Guattari, « Espaces de rêve : les Warlpiri » I et II (1983/1985). URL : https://www.revue-chimeres.fr/18-01-83-Felix-Guattari-Barbara-Glowczewski-Espaces-de-reves1-les-Warlpiri.