CASTEL Orianne, Modernité et Modernisme

Semestre 1
Mardi 15h-18h
Licence 1, Cours mutualisé « Approches d’une œuvre », UFR Arts, Philosophie, Esthétique
 
CASTEL Orianne
Modernité et Modernisme
 
Ce cours de philosophie de l’art se propose d’interroger les relations entre la notion de « modernité » en philosophie et le courant dit « moderniste » en art. La notion de « modernité » renvoie a minima à deux traditions. Arthur Danto situe la naissance de la philosophie moderne avec Descartes tandis que Michel Foucault analyse l’attitude de modernité à partir de Kant. Dans le premier cas, il s’agit de souligner le travail critique de la pensée, dans le second, de mettre au jour un certain rapport à l’actualité sur le mode de la rupture. Analysant la pratique des expressionnistes abstraits, Clement Greenberg s’inscrit dans cette double conception. Le modernisme en art, tel qu’il le théorise, qualifie ce moment où l’art s’interroge sur ses propres conditions de possibilités et, ce faisant, rompt avec sa fonction historique. A partir de l’œuvre du peintre contemporain Bernard Frize, il s’agira de s’interroger sur la particularité d’un tel héritage : quelle filiation pour l’héroïsation du moment présent ?
 

Indications bibliographiques :

  • Arthur Danto, La transfiguration du banal, Une philosophie de l’art
  • Michel Foucault, Dits et écrits, tome IV
  • Clement Greenberg, Art et Culture, Essais critiques