CANY Bruno et COHEN-HALIMI Michèle, Le théâtre de la pensée (I) : Sophocle

Semestre 1 
Vendredi 12h-15h
Licence ouvert Master
 
CANY Bruno et COHEN-HALIMI Michèle
Le théâtre de la pensée (I) : Sophocle
 
Ce cours introduira à la pensée tragique grecque à l’occasion d’une relecture de l’œuvre de Sophocle dans une perspective de quelques-unes de ses réceptions modernes. Son pivot sera l’étude de la notion de mimêsis, dont le sens est fuyant : imitation (de la réalité), représentation (d’une chose en son absence), présentation (de l’invisible divin). Son hypothèse de départ sera que la poésie tragique s’est donné pour tâche de rendre concret l’objet de la vision métaphysique déjà objectivé de la poésie héroïque. Sophocle ayant inventé le troisième acteur et libéré le débat contradictoire, nous chercherons à appréhender ce que le théâtre offre à la pensée abstraite que le concept ne saisit pas : l’enracinement corporel de la pensée dans les émotions et les sensations à partir de la prise en compte du présent (source, par ailleurs et simultanément, de la démocratie et de l’histoire).
 

Indications bibliographiques :

  • Sophocle, Tragédies complètes
  • P. Demont/A. Lebeau, Introduction au théâtre grec antique
  • J. Lacarrière, Sophocle
  • Aristote, Poétique
  • B. Brecht, L’Achat du cuivre