BADIOU Alain, Comment vivre et penser dans un temps soumis à une complète désorientation ?

Semestre 1 et 2 (de novembre à juin)
Master 1, EC Initiation à la recherche
Ce séminaire aura lieu une fois par mois, le lundi à 20h, au théâtre de la Commune à Aubervilliers dans la grande salle (GS) du théâtre ou la petite (PS) – Les lundis 4 octobre (GS), 8 novembre (GS), 6 décembre en (PS), 17 janvier (PS), 7 février (GS), 7 mars (PS), 11 avril (GS), 9 mai (PS).
 
BADIOU Alain
Comment vivre et penser dans un temps soumis à une complète désorientation ?
 
Il s’agira d’approfondir, et d’appliquer à la conjoncture actuelle, les concepts mis en œuvre dans un séminaire datant de plusieurs années en arrière, dont l’enjeu était annoncé dans son titre : « S’orienter dans la pensée, s’orienter dans l’existence ». On partira cette fois du négatif : le constat flagrant, dans toutes les grandes catégories qui distinguent les types réels de vérités, à savoir la science, l’art, l’amour et la politique, d’une considérable désorientation. La pandémie actuelle est, à cet égard, moins une cause qu’une sorte d’occasion pour que la désorientation soit manifeste. On tentera de montrer dans quel contexte mondial (un capitalisme pour l’instant à l’abri, après l’effondrement des entreprises étatiques qui se réclamaient du communisme, de toute contestation véritable), et dans quelles impasses de pensée (le primat envahissant de figures contestatrices purement négatives, et sans horizon créateur) se déploie aujourd’hui une désorientation peut-être sans précédent. On travaillera à chercher ce qui pourrait au moins interdire le probable débouché de cette conjoncture, à savoir une guerre mondiale dévastatrice. Pour cela, on devra passer par une nouvelle logique dialectique.
 
Bibliographie : Il serait peut-être utile d’avoir lu, ou au moins fréquenté, les petits « manuels » que j’ai écrits, pour faciliter, en la circonstance, l’audition de mes procédures dialectiques. Côté philosophie pure, « Manifeste pour la philosophie » et « Second manifeste pour la philosophie ». Pour l’approche de la conjoncture, le rassemblement d’interventions récemment publié sous le titre « Les possibles matins de la politique ». Je me permets aussi de recommander les trois manifestes des trois étapes du communisme : le Manifeste de Marx, pour l’étape fondatrice. Le « Que faire ? » de Lénine pour la première étape victorieuse. Les « Œuvres philosophiques » de Mao pour les préparatifs de la troisième étape.