Rencontre. Un seul héros le peuple de Matthieu Rigouste. 14 déc. 2020

Dans le cadre de la dernière séance du cours de Matthieu Renault sur Les Damnés de la terre de Frantz Fanon :

Rencontre autour du film de Mathieu Rigouste
Un seul héros, le peuple (81’, 2020)
en présence du réalisateur,
le lundi 14 décembre, de 13h30 à 15h

 
Le film porte sur les soulèvements de décembre 1960 en Algérie, et plus largement sur la lutte de libération anticoloniale algérienne. Voir en avant-première à prix libre, incluant la gratuité, du 10 au 15 décembre 2020 : https://unseulheroslepeuple.org/.
 
Cette rencontre est ouverte à tout·e·s :
https://zoom.us/j/95239722707?pwd=dGR3d2kzK2liT0diaHliRHhwcHRzdz09
ID de réunion : 952 3972 2707
Code secret : 263461
 
Le 11 décembre 1960, après 130 années de colonisation, le peuple algérien met en échec la répression militaire etenvahit les quartiers interdits des grandes villes d’Algérie. Avec des femmes, des anciens et des enfants en première ligne, les manifestants s’emparent des rues par milliers, ils organisent des cantines populaires, des hôpitaux clandestins... Alors que le FLN avait été profondément affaibli par la contre ­insurrection, c’est bien le peuple qui prend en main la guerre d’indépendance.
Ce film se construit autour de dialogues avec les derniers témoins de ce soulèvement populaire. Dans l’intimité de leurs lieux de vie actuels ou au long des rues qu’ils ont parcourues à l’époque, leurs paroles, leurs souvenirs et leurs émotions croisent les analyses d’historiens et d’amis de différentes générations. C’est l’histoire d’une victoire populaire oubliée. Elle s’enchevêtre avec nos désillusions et nos rêves, elle discute avec le « printemps arabe » et s’adresse à la diversité des soulèvements du monde contemporain.
 

Mathieu Rigouste est chercheur indépendant en sciences sociales. Ses recherches sur l’histoire coloniale et la genèse de l’ère sécuritaire croisent le journalisme d’investigation. Il voit son travail comme celui d’un artisan fabriquant des outils d’analyse pour les mettre à disposition de celles et ceux qui vivent au quotidien les situations historiques. L’un des fils rouges de son parcours de recherche est la contre ­insurrection, ce modèle de technique de « guerre dans la population », modernisé et industrialisé par l’Etat français durant les guerres d’Indochine et d’Algérie puis commercialisé dans de nombreux pays, jusqu’à devenir un marché mondial. Un seul héros le peuple est son premier film.
Il a publié cinq ouvrages :­ L’ennemi intérieur. La généalogie coloniale et militaire de l’ordre sécuritaire dans la France contemporaine, La Découverte, 2009 (Réédition 2011)­, Les marchands de peur. La bande à Bauer et l’idéologie sécuritaire, Libertalia, 2010, La domination policière. Une violence industrielle, La Fabrique, 2013,­ Etat d’urgence et business de la sécurité, Niet Editions, 2016., Un seul héros le peuple. La contre­insurrection mise en échec par les soulèvements algériens de décembre 1960, PMN Editions, 2020.