RAMBEAU FRÉDÉRIC, Chaos et Complexité : Félix Guattari et la philosophie de la subjectivité

2020-2021 — Semestre 1
Vendredi 12h-15h
Master ouvert Licence

RAMBEAU FRÉDÉRIC
Chaos et Complexité : Félix Guattari et la philosophie de la subjectivité

La philosophie de Guattari entend développer des méthodes renouvelées d’analyse de la subjectivité inconsciente, tant au niveau individuel que collectif. Comment penser les processus qui déterminent l’ouverture au monde ou la clôture sur soi à partir des détails singuliers, des rythmes, des flux et des coupures qui modulent les formes d’existence ? Dans Chaosmose, « l’hétérogénèse de la subjectivité » est décrite comme une interférence constante entre chaos et complexité. À partir des états psychotiques (Gisela Pankow) et de l’éthologie du nourrisson (Daniel Stern), à l’aide aussi d’un ensemble d’opérations ontologiques (le « diagramme des foncteurs ontologiques »), il s’agit de penser la prise de contact avec un milieu à la fois matriciel et menaçant par la violence de ses indiscernabilités. Ce que Guattari met en avant dans cette subjectivation chaosmique (le « grasping »), ce n’est pas tant la construction d’un moi corporel, qu’un ensemble de processus de sémiotisation, plus polyphoniques et musicaux que linguistiques. C’est toujours dans une ritournelle que se nouent le chaos et la complexité : le détachement d’un motif existentiel qui s’instaure comme un « attracteur », une organisation complexe et précaire du chaos. Ce nouage entre chaos et complexité constitue à la fois le cœur de son analyse de la subjectivité inconsciente, et la difficulté de sa pensée et de son écriture de Guattari : une bipolarité et une ambiguïté, parfois urticante parfois envoûtante, tantôt confuse et hermétique tantôt lumineuse et percutante, toujours déroutante et labyrinthique.

Indications bibliographiques :

  • Félix Guattari, Chaosmose, Paris, Galilée, 1992
  • Félix Guattari, L’inconscient machinique, (chapitre V), Paris, Recherches, 1979/2015
  • Gilles Deleuze et Félix Guattari, Mille plateaux (« De la Ritournelle »), Paris, Minuit, 1980 - Gisela Pankow, L’être-là du schizophrène, Paris, Flammarion, « Champs essais », 2011
  • Jean-Claude Pollack, Épreuves de la folie, Paris, Érès, 2006
  • Daniel Stern, Le monde interpersonnel du nourrisson, Paris, Puf, 1989