PÉRIN NATHALIE, L’obéissance en question

2020-2021 — Semestre 2
Lundi 9h-12h
Licence 1 (mutualisé Ufr « Arts »)

PÉRIN NATHALIE
L’obéissance en question

Nous proposons de travailler la question de l’obéissance à travers l’étude de trois ouvrages : Discours de la servitude volontaire de La Boétie ; La société contre l’Etat de Pierre Clastres ; La Désobéissance civile de Henri David Thoreau. S’inscrivant dans la problématique de l’Etat, fondation de l’idée d’un pouvoir transcendant, ces auteurs nous livrent leurs interrogations. La Boétie : Pourquoi obéir à l’Un ? Clastres : Comment conjurer l’Un ? Henri David Thoreau : Pourquoi abdiquer sa conscience au législateur ? Chacun de ces auteurs, selon l’angle singulier d’expérience qui le caractérise, relance ce qu’il en est pour nous aujourd’hui non pas du sujet, mais de l’homme. Un homme dont les affrontements, les heurts disséminés et interminables ne cessent d’en dessiner le visage précaire, entre obéissance et résistance.

Indications bibliographiques :

  • Etienne de La Boétie, Le discours de la servitude volontaire, suivi de « La question du politique » de Pierre Clastres et Claude Lefort, Ed. Payot, 1976.
  • Pierre Clastres, La société contre l’Etat, Ed. Minuit, Paris, 1974.
  • Henri David Thoreau, La désobéissance civile suivi de Plaidoyer pour John Brown, Ed. J.-J. Pauvert, 1968.
  • F. Châtelet, O. Duhamel, E. Pisier-Kouchner, Histoire des idées politiques, PUF, 1982 et Dictionnaire des œuvres politiques, PUF, 1986.