COHEN-HALIMI MICHÈLE, Méthodologie disciplinaire : Vie et mort du corps politique selon Rousseau

2020-2021 — Semestre 1
Mardi 9h-12h
Licence 2 et Licence 3 (EC Tremplin)
NB : La validation de ce cours est exclusivement réservée aux étudiants de Licence 2 et de Licence 3. Les étudiants des autres niveaux peuvent suivre le cours en auditeurs libres, mais aucune note ne pourra leur être attribuée.

COHEN-HALIMI MICHÈLE
Méthodologie disciplinaire : Vie et mort du corps politique selon Rousseau

Ce cours chargé d’initier les étudiants à la méthode du commentaire de texte et à la méthode de la dissertation philosophique prendra appui sur la lecture du Contrat social de Rousseau pour donner un contenu aux exercices. Dans Du Contrat social, Rousseau définit la politique comme constitution d’une capacité collective à vouloir l’intérêt commun. Référable au seul acte qui l’institue le corps politique ne tire sa nécessité que de lui-même. Mais son inscription dans la durée n’est pas assurée. Aussi toutes les propositions rousseauistes relatives à la genèse du corps politique peuvent-elles être lues sur leur envers trop méconnu : la mort du corps politique. Deux morts sont envisagées : 1) le peuple peut rompre le pacte social qui l’a fait naître mais 2) il peut aussi mourir de l’usure du ressort civil commun, quand la volonté générale qui va à l’égalité est minée par les volontés particulières qui vont aux préférences : « la volonté générale n’est plus la volonté de tous » (CS IV, 1). Rousseau engage ainsi une incroyable analyse de la dés-articulation des voix civiques et il montre comment s’aggrave la disjonction entre la législation et le gouvernement, entre la politique et l’État (au sens où nous l’entendons aujourd’hui), disjonction qui invalide la démocratie comme forme de gouvernement, mais la fait revenir comme mode de la politique, c’est-à-dire comme « conversion de la souveraineté en démocratie » (CS III, 7).

Indications bibliographiques :

Du Contrat social et Émile ou de l’éducation seront les deux livres de Rousseau qu’il faudra avoir lus pour suivre le cours. Une bibliographie plus large sera donnée en début de semestre, qui intègrera les lectures contemporaines de Rousseau les plus stimulantes ainsi que des analyses (celles de Nicole Loraux par exemple) qui pourraient être convoquées pour ouvrir le champ des voix civiques.