CHERIF ZAHAR FARAH, Arabe pour philosophes : la première question du Tahāfut al-tahāfut d’Averroès

2020-2021 — Semestre 2
Mercredi 9h-12h
Licence, Master
PRÉ-INSCRIPTIONS PAR COURRIEL À : farah.cherifzahar@gmail.com

CHERIF ZAHAR FARAH
Arabe pour philosophes : la première question du Tahāfut al-tahāfut d’Averroès

Le Tahfut al-tahfut (L’incohérence de l’incohérence) d’Averroès (m. 1198) répond point par point aux attaques portées par le théologien ashʿarite al-Ghazālī (m. 1111), dans son Tahfut al-falsifa (L’incohérence des philosophes), contre vingt thèses philosophiques péripatéticiennes. Parmi ces vingt thèses, trois sont considérées comme contraires au Coran et à l’orthodoxie musulmane et justifient de taxer d’infidèles les philosophes qui les soutiennent, al-Fārābī et Avicenne au premier chef. La première de ces thèses, celle par laquelle s’ouvrent les deux traités qui se répondent, est celle de l’éternité du monde a parte ante et ses enjeux sont massifs. En effet, la question de savoir si le monde a toujours existé (thèse des péripatéticiens) ou s’il a commencé à être à un moment donné (thèse conforme à la lettre coranique) détermine la conception que l’on se fait de la nature de la causalité divine. Ce cours sera consacré à la traduction (de l’arabe au français) et au commentaire de la première discussion, la plus massive de cette « gigantomachie philosophico-théologique » (M. Geoffroy) qui opposa le philosophe andalou au théologien persan. Nous travaillerons directement sur le texte arabe du traité (dans l’édition de M. Bouyges), aucune traduction française complète de l’œuvre n’étant disponible à ce jour. Un bon niveau d’arabe est donc requis pour suivre le séminaire.

Indications bibliographiques :

  • Averroes, Tahafot at-tahafot, texte arabe établi par Maurice Bouyges, Beyrouth, Dar al-Machreq, 1992 (première édition : 1930).
  • S. van den Bergh, Averroes’ Tahafut al-Tahafut (The Incoherence of the incoherence), translated from the Arabic with introduction and notes, Londres, Luzac, 1954.