CANY BRUNO, Lire Parménide : une pensée lyrique et symbolique ?

2020-2021 — Semestre 1
Mercredi 12h-15h
Licence, Master

CANY BRUNO
Lire Parménide : une pensée lyrique et symbolique ?

Le projet de ce cours d’introduction à la pensée de Parménide est d’offrir aux étudiants une lecture suivie des dix-neuf fragments qui nous sont parvenus. Une hypothèse guidera cette lecture : à la suite de la pensée xénophanienne, la pensée parménidienne peut ouvrir à une « philosophie lyrique » (comme pendant de la « philosophie tragique »), avec le retour du vers – qui nous fait accéder au « je pense » et à l’objet de la pensée en son « immatérialité » –, la naissance de l’ivresse de la pensée formelle – avec l’apparition du principe de non contradiction –, etc. Un de nos questionnements sera de savoir à quel type d’universel ouvre cette pensée saisie dans sa dimension esthétique ; et nous nous interrogerons sur la nature de son travail symbolique, à mi-chemin des mythèmes de la pensée mythologique et des concepts de la pensée philosophique.

Indications bibliographiques :

  • Les écoles présocratiques, traductions dir. J.-P. Dumont (Folio, 1991).
  • Parménide, Le Poème : Fragments, trad. Marcel Conche, PUF, 1996.
  • Parménide, Sur la nature ou sur l’étant, trad. Barbara Cassin, Seuil, 1998.
  • Parménide, De l’étant au monde, trad. Jean Bollack, Verdier, 2006.
  • Parménide, Le poème, trad. Arnaud Villani, Hermann, 2011.
  • Parménide, Fragments Poème, trad. Magali Année, Vrin, 2012.