FALQUET Jules, Théories lesbiennes et science des opprimé-e-s : matérialistes, chicanas et décoloniales

Semestre 1
Mardi 15h-18h
Master ouvert Licence
 
FALQUET Jules
Théories lesbiennes et science des opprimé-e-s : matérialistes, chicanas et décoloniales
 
Ce séminaire propose un tour d’horizon d’un ensemble de théorisations lesbiennes contemporaines, au double prisme de l’épistémologie du point de vue situé et de l’imbrication des rapports sociaux. En reliant la production de théorie à des pratiques collectives, politiques, artistiques ou autres, nous réfléchirons à la manière dont ces différentes théorisations peuvent s’articuler et contribuer au projet Wittiguien d’une « science des opprimé-e-s ».
On adoptera une approche chronologique et transnationale en analysant également ce que la théorisation lesbienne doit à la participation de beaucoup de lesbiennes à d’autres luttes sociales, et inversement, ce que ces luttes doivent, matériellement et intellectuellement, à la participation, visible ou souterraine, de lesbiennes, en leur sein. La dénaturalisation de l’oppression, la mise en question des politiques d’identité et la question de comment et pourquoi construire des alliances seront au cœur des thématisations analysées.
 
Indications bibliographiques :
Anzaldúa, Gloria, « La conscience de la Mestiza. Vers une nouvelle conscience », Les Cahiers du CEDREF, n° 18, 2011. URL : http://journals.openedition.org/cedref/679 ;
Bacchetta, Paola, « Quand des mouvements lesbiens à Delhi questionnent les "Théories féministes transnationales" », Les Cahiers du CEDREF, n° 14, 2006. URL : http://journals.openedition.org/cedref/425.
Combahee River Collective, « Déclaration du Combahee River Collective », Les cahiers du CEDREF [En ligne], 14 | 2006, URL : http://journals.openedition.org/cedref/415 ;
Curiel, Ochy. « Pour Un Féminisme Qui Articule Race, Classe, Sexe et Sexualité », Nouvelles Questions Féministes, vol. 20, n° 3, 1999, pp. 39–62.
Falquet, Jules, « Rompre le tabou de l’hétérosexualité, en finir avec la différence des sexes : les apports du lesbianisme comme mouvement social et théorie politique », Genre, sexualité & société, n° 1, Printemps 2009, URL : http://journals.openedition.org/gss/705.
Lorde, Audre, Sister Outsider. Essais et propos d´Audre Lorde (1984), trad. fr., Editions Mamamélis/Genève, Editions Trois/Québec, 2003.
Moraga, Cherríe L., « Préface à This Bridge Called My Back. Writings of Radical Women of Color, 1981 », Les Cahiers du CEDREF, n° 18, 2011. URL : http://journals.openedition.org/cedref/677 ;
Lugones, María « Toward a Decolonial Feminism », Hypatia, vol. 25, n° 4, 2010, pp. 742–59.