CANY Bruno, Le théâtre de la pensée (IV) : Diderot

Semestre 2
Vendredi 12h-15h
Licence ouvert Master
 
CANY Bruno
Le théâtre de la pensée (IV) : Diderot
 
Comme tous les grands philosophes qui inventent une langue qui leur adéquate, Diderot crée cette langue philosophique qui se pense fiction, tableau, dialogue. Nous repartirons cette année du corpus de ses Salons pour comprendre comment son esthétique du « tableau » est transversale à la peinture, au théâtre, au roman et sert de socle à son art philosophique (qui est aussi un art de voir et de faire voir). Nous verrons surtout que c’est elle qui permet d’articuler l’une à l’autre ces deux registres philosophiques que sont le dialogue et le conte en une forme informe réfractaire à toute définition.
 
Indications bibliographiques :
Diderot, Lettre sur les aveugles dans Œuvres I, éd. L. Versini, éd. Laffont 1994.
Diderot, son théâtre et ses Salons dans Œuvres IV, éd. L. Versini, éd. Laffont 1996.
Y. Belaval, L’esthétique sans paradoxe de Diderot, éd. Gallimard 1950.
C. Duflo, Diderot philosophe, éd. Honoré Champion 2013.
A.-E. Sejten, Diderot ou le défi esthétique, éd. Vrin 1999.