RAMBEAU Frédéric. Le non-contemporain : penser la conjoncture

2019-2020
Semestre 2
Lundi 12h- 15h
Licence, Master

RAMBEAU Frédéric
Le non-contemporain : penser la conjoncture

En 1935, Ernst Bloch cherche à comprendre comment l’extrême droite a pu dans toute l’Europe arriver aux portes du pouvoir ou s’y trouver déjà. Les types de « contradictions non contemporaines » par lesquels il l’explique ne sont pas réductibles à la collusion entre nazisme et grand Capital. Ils laissent voir en eux des éléments subversifs ou utopiques susceptibles d’être détachés de la réaction national-socialiste et de l’escroquerie fasciste. Louis Althusser pose, lui, la question de la genèse du moment révolutionnaire : comment rendre compte des conditions de possibilité de la Révolution de 1917, qui reste impensable dans les termes traditionnels de la théorie marxiste ? Il propose l’idée d’un temps structural, défini par la non-contemporanéité à soi. Ces doctrines rencontrent dans des situations différentes et de manières divergentes (l’une très expressionniste, l’autre très structuraliste) un même problème ontologique : concevoir une totalité dialectique à plusieurs niveaux, seule à même de rendre compte de l’hétérogénéité des temporalités historiques (i.e. des conditions de l’expérience réelle). Elles montrent pourquoi l’exigence de conceptualiser la « conjoncture » ou le « moment actuel » engage une critique de la raison historique. Elles affrontent aussi le vertige auquel conduit la critique radicale de la représentation linéaire et empirique de l’histoire : la dissolution de l’idée même de présent historique.

Bibliographie indicative :

Une bibliographie détaillée sera distribuée en début de semestre.

  • Louis Althusser, Pour Marx, Maspero, 1972 Lire le Capital, Paris, Puf Quadrige, 1996
  • Walter Benjamin, Sur le concept d’histoire, in Œuvres III, Paris, Gallimard, 2000
  • Ernst Bloch, Héritage de ce temps, Paris, Payot, 1978/ Klincksieck, 2017