OGILVIE Bertrand. L’écriture du réel : la représentation II

2019-2020
Semestre 2
Jeudi 12h-15h
Licence, Master

OGILVIE Bertrand
L’écriture du réel : la représentation II

Ce séminaire de doctorat, ouvert aux étudiants de master ainsi qu’à tous les étudiants qui s’intéressent déjà à la question de la recherche, se veut une structure d’accueil pour tous ceux qui désirent exposer et confronter leur travail d’écriture à la discussion commune. Le fil conducteur, cette année, sera la question de « l’impolitique », concept proposé par Roberto Esposito que nous mettrons en œuvre à travers des réflexions et des situations, des textes et des conjonctures. Le fil conducteur de l’an dernier était la question des migrations : sans abandonner complètement cette perspective, nous nous intéresserons plus particulièrement cette année à la question de la représentation, concept fortement polysémique qui nous emmènera de la politique à l’esthétique et à la théorie de la connaissance en passant par le champ de la psychanalyse.

Indications bibliographiques :

  • Roberto Esposito, Catégories de l’impolitique, Paris, Seuil, 2005.
  • Jean-Marie Apostolidès, Le roi-machine. Spectacle et politique au temps de Louis XIV, Paris, éditions de Minuit, 1981.
  • Jean-Mari Apostolidès, Le prince sacrifié. Théâtre et politique au temps de Louis XIV, Paris, éditions de Minuit, 1985.
  • Horst Bredekamp, Stratégies visuelles de Thomas Hobbes : Le Léviathan, archétype de l’Etat moderne, illustration des oeuvres et portraits, Paris, éditons de la Maison des Sciences de l’Homme, 2003.
  • Louis Marin, Politiques de la représentation, Paris, Kimé-Collège international de philosophie, 2005.
  • Louis Marin, Paul Veyne, Propagande expression roi, image idole oracle. Visibilité et lisibilité des images du pouvoir, Paris, les éditions arkhê, 2011.
  • Louis Marin, De la représentation, Paris, Le Seuil, 1994.
  • Klaus Thewelheit, Le rire des bourreaux. Essai sur le plaisir de tuer, Paris, Le Seuil, 2019.
  • François Zourabichvili, L’art comme jeu, Paris, Presses universitaires de Paris Nanterre, 2018.
  • Donald Woods Winnicott, Jeu et réalité (Playing and reality). L’espace potentiel, Paris, Gallimard, 1975.
  • Jean-Baptiste Brenet, Je fantasme. Averroès et l’espace potentiel, Paris, Verdier, 2017.
  • Pierre-Henri Castel, Le mal qui vient, Paris, Les éditions du Cerf, 2018.
  • Bruno Latour, Où atterrir ? Comment s’orienter en politique, Paris, La Découverte, 2017.
  • Pierre Macherey, S’orienter, Paris, Kimé, 2017.
  • Tim Ingold, Une brève histoire des lignes, Paris, Zones sensibles, 2013.
  • Sigmund Freud, Œuvres complètes, volume XIII, Paris, PUF, 1988.