CANY Bruno et POULAIN Jacques. Anthropologie de l’esthétique

2019-2020
Semestre 1 et semestre 2
Un mercredi par mois 9h-12h
Séminaire annuel de doctorants ouvert au Master (mais non validable)

CANY Bruno ET POULAIN Jacques
Anthropologie de l’esthétique

L’anthropologie contemporaine du langage a bouleversé les repères de l’esthétique : elle a permis de repérer que le mécanisme de la « prosopopée » était étendu à toute notre perception sensible, jusque dans l’aisthesis, où elle est source de toute créativité imaginative. C’est donc dans la recherche systématique d’une expérimentation généralisée que la spécificité dialogique de l’art s’apparaît à elle-même comme productrice de figures du bonheur.
Cette esthétique du bonheur engage à une réinterprétation du jugement esthétique comme modèle de sensibilisation d’une raison conçue comme faculté de désirer supérieure. L’anthropologie de l’esthétique permet donc d’élargir l’esthétique en restituant au jugement esthétique sa portée cognitive. C’est ainsi que l’œuvre d’art contemporaine, pensée comme adaptation du moyen de figuration artistique au but de la jouissance esthétique, s’avoue pragmatique...

Le calendrier sera donné chaque début de semestre.