VERMEREN Pauline. Désobéir en démocratie : qu’est-ce que la désobéissance civile ?

2019-2020
Semestre 2
Jeudi 9h-12h
Licence, Master

VERMEREN Pauline
Désobéir en démocratie : qu’est-ce que la désobéissance civile ?

En partant de la question « la désobéissance à la loi est-elle compatible avec la démocratie ? », ce cours propose d’explorer le processus des conditions de légitimité et d’efficacité de la désobéissance civile. Cette désobéissance remet en cause, par le peuple, le principe du respect absolu des décisions prises par les instances démocratiquement élues. Depuis le devoir de désobéissance civile d’Henry David Thoreau, au XIXème siècle, qui consiste à refuser d’obéir à une loi arbitraire et injuste, cette action proprement politique critique la domination et ébranle les rapports de force, en vue d’une émancipation. Pour autant, est-elle un droit ou, plus justement, relève-t-elle d’un droit à la résistance ?
Dans ce cadre, nous explorerons les diverses approches théoriques de la désobéissance civile et des processus d’émancipation (Henry David Thoreau, Martin Luther King, Gandhi, Hannah Arendt, Miguel Abensour, Manuel Cervera-Marzal, Frédéric Gros, Howard Zinn, Sandra Laugier, Albert Ogien...), à partir des multiples formes de luttes qui permettent de l’illustrer (écologiques, féministes, antiracistes, anticapitalistes, etc.).

Indications bibliographiques :

  • Hannah Arendt, Condition de l’homme moderne, 1958.
  • Manuel Cervera-Marzal, Désobéir en démocratie. La pensée désobéissante de Thoreau à Martin Luther King, 2013.
  • Manuel Cervera-Marzal, Les nouveaux désobéissants : citoyens ou hors-la-loi ?, 2016.
  • Manuel Cervera-Marzal, Miguel Abensour, critique de la domination, pensée de l’émancipation, 2016.
  • Gandhi, Résistance non violente, 2007.
  • Frédéric Gros, Désobéir, 2017.
  • Martin Luther King, La révolution non-violente, 1964.
  • Sandra Laugier et Albert Ogien, Pourquoi désobéir en démocratie ?, 2010.
  • Henry David Thoreau, La désobéissance civile, 1849.
  • Simone Weil, « Méditation sur l’obéissance et la liberté », 1937.
  • Howard Zinn, Désobéissance civile et démocratie, 2010.