Séminaire International et Interdisciplinaire de Recherches Spinozistes 2021-2022

SPINOZA À PARIS 8
Séminaire International et Interdisciplinaire de Recherches Spinozistes
Programme 2021-2022

 

La figure de Spinoza a été présente dès l’origine de la création de l’université de Vincennes. Spinoza était pour Deleuze « le Christ des philosophes ». Badiou accorde une grande place à la clôture spinoziste du fini et à l’extériorité spinozienne de la mort dans L’immanence des vérités. La confrontation des thèses de Foucault et de Spinoza est maintenant de mieux en mieux instruite. La réflexion de Rancière sur les « mécomptes » démocratiques, ou les analyses de Lyotard (par exemple dans Pourquoi philosopher ?) croisent, rencontrent, discutent, les thèses de Spinoza. L’ambition du Séminaire, conformément à l’orientation contemporaine et internationale de l’université de Paris 8, est de montrer comment la philosophie de Spinoza continue à offrir une ressource de pensée dans tous les champs du savoir, de la pratique et de la création.

 

-Jeudi 18 novembre 2021, 18h-20h, Université Paris 8, Maison de la Recherche, Salle A2 201, Christophe MIQUEU (INSPE Aquitaine / EA SPH) :
« Spinoza, républicain moderne ? »

-Jeudi 9 décembre 2021, 18h-20h, Université Paris 8, Maison de la Recherche, Salle A2 204, Marta Libertà DE BASTIANI (Université Roma Tre) :
« Les 
Lettres de Spinoza : histoire, philosophie et langage ».

-Jeudi 10 février 2022, 18h-20h, Université Paris 8, Maison de la Recherche, Salle A2 204, Yves-Charles ZARKA (Université Paris Descartes) :
« Ce que le 
Traité Théologico-Politique doit au Léviathan : Les objectifs de Spinoza ».

-Jeudi 10 mars 2022, 18h-20h, Université Paris 8, Maison de la Recherche, Salle A2 204, Nythamar DE OLIVEIRA (PUCRS, Porto Alegre) :
« La question de la tolérance chez Spinoza ».

-Jeudi 14 avril 2022, 18h-20h, Université Paris 8, Maison de la Recherche, Salle A2 204, Stéphane VINOLO (Université Pontificale, Quito) :
« Le don de Dieu : Spinoza et Jean-Luc Marion ».

-Jeudi 5 mai 2022, 18h-20h, Université Paris 8, Maison de la Recherche, Salle A2 204, Mogens LAERKE (INSHS CNRS, Maison Française d’Oxford) :
« Spinoza et la liberté de philosopher ».

-Jeudi 2 juin 2022, 18h-20h, Université Paris 8, Maison de la Recherche, Salle MR 002, Jacques RANCIÈRE :
Sous réserve, Titre à préciser.

 

 
JEUDI 18 NOVEMBRE 2021, 18H-20H
Université Paris 8, Maison de la Recherche, Salle A2 201
Christophe MIQUEU (INSPE Aquitaine / EA SPH) :
« Spinoza, républicain moderne ? »
 
 
Quand on étudie la philosophie politique de Spinoza, on a ordinairement tendance à se focaliser prioritairement sur son rapport (et sa différence) avec Hobbes. On satisfait ainsi à une histoire de la pensée politique très articulée autour de la rupture qu’introduirait ce dernier dans la modernité politique. On en oublie d’interroger d’autres grilles de lecture, s’inscrivant dans un héritage plus long, et notamment la manière dont Spinoza se positionne originalement par rapport à l’héritage républicain. Dans le prolongement du livre Spinoza, Locke et l’idée de citoyenneté. Une génération républicaine à l’aube des Lumières (Classiques Garnier, 2012), nous reviendrons sur la manière dont Spinoza, dans un contexte républicain lui-même singulier, comprend à nouveaux frais l’idée de citoyenneté républicaine près d’un siècle avant Rousseau et contribue à en restaurer le désir collectif. Nous nous attacherons ainsi à souligner la modernisation de l’héritage républicain européen réalisée par sa philosophie politique, et l’articulation nouvelle entre le principe individualiste hobbesien et les schèmes classiques de la tradition républicaine qui apparaît comme le moteur théorique d’un nouveau paradigme de la citoyenneté républicaine à l’aube des Lumières. CM.
 
Christophe MIQUEU est Professeur des Universités en philosophie politique à l’Université de Bordeaux (INSPE d’Aquitaine), membre du laboratoire SPH (EA 4574), et membre associé du CEVIPOF. Il travaille sur l’histoire et l’actualité de la pensée républicaine et est notamment l’auteur de Spinoza, Locke et l’idée de citoyenneté. Une génération républicaine à l’aube des Lumières (Classiques Garnier, 2012).
 

 
JEUDI 9 DÉCEMBRE 2021, 18H-20H
Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, Maison de la Recherche, Salle A2-204
Marta Libertà DE BASTIANI
« Les Lettres de Spinoza : histoire, philosophie et langage »
 
 
De toutes les choses qui ne dépendent pas de moi, il n’en est point qui me soit plus douce que de me lier avec de sincères amis de la vérité » écrivait Spinoza à Blijenberg, identifiant sa correspondance avec un espace commun d’amitié virtuelle, consacré à la recherche de la vérité. Spinoza, éloigné d’Amsterdam après avoir été frappé par le Herem, continue la discussion avec son cercle et répond aux critiques de ses adversaires, en clarifiant les points obscurs de sa pensée et en démontrant son habileté maïeutique. Toutefois, l’intérêt des Lettres n’est pas seulement théorique. D’un point de vue historique, elles nous aident à comprendre l’évolution de la pensée spinozienne, autant que son milieu culturel, ses relations et les tensions qui les traversent. D’ailleurs, les Lettres sont elles-mêmes un produit historique, car ce que nous lisons n’est que la sélection opérée par les éditeurs spinoziens. Enfin, bien que la correspondance à l’âge classique soit une forme d’écriture publique, le langage utilisé est parfois plus libre que dans les traités. Le style géométrique laisse souvent la place à la manifestation des émotions. Ici on observe le Spinoza qui discute avec la rigueur qui lui est propre, autant que le Spinoza qui se fâche, qui s’amuse, qui ironise avec les ennemis et qui se préoccupe du bien-être des amis. MLDB.
 
Marta Libertà DE BASTIANI a étudié à l’université Roma Tre et à l’ENS de Lyon, où elle a soutenu sa thèse intitulée « Spinoza et les historiens latins. L’usage des histoires, citations et exemples dans la philosophie politique spinozienne ». Elle s’intéresse à la philosophie politique de l’âge classique, en particulier à la pensée politique de Spinoza. Elle travaille actuellement à l’université de Roma Tre, en collaboration avec Francesco Toto. Membre de la Societas Spinozana, Société italienne pour les études spinozistes, et de la rédaction des revues de philosophie Consecutio Rerum (Rome) et In Circolo (Milan), elle enseigne la philosophie et l’histoire au lycée et, avec l’association Laudes, donne des cours privés de grec et latin.
 

 

Séminaire International et Interdisciplinaire de Recherches Spinozistes (http://spinozaparis8.com/)
Organisé par Charles RamondJack StetterMario Donoso, Xudong Zheng et Nicolas Mathey, avec le soutien de l’EA 4008 LLCP.
02, rue de la Liberté, Saint-Denis (93). Métro « Saint-Denis Université ».
Les conférences sont en français. Entrée libre. Se munir d’une pièce d’identité.

 

Séminaire Spinoza à Paris 8 – Programme 2021-2022