THOUMIRE ÉDOUARD, L’amitié dans la pensée de Hannah Arendt : redécouvrir une oeuvre

2020-2021 – Semestre 2
Jeudi 18h-21h
Licence 1 er 2
 
THOUMIRE ÉDOUARD
L’amitié dans la pensée de Hannah Arendt : redécouvrir une œuvre
 
Nous étudierons l’ensemble des réflexions de Hannah Arendt sur l’amitié. Celles-ci nous offriront une perspective singulière sur la pensée politique de l’autrice, à même d’en faire ressortir la logique égalitaire et profondément anti-étatiste, parfois refoulée au profit d’un regrettable catéchisme civique.
Chaque séance commencera par mon cours et se poursuivra par un travail collectif autour des textes que je proposerai. La validation se fera soit par un exposé oral ou un texte ayant vocation à faire le point sur un concept d’Arendt, soit par un commentaire de texte.
 
Indications bibliographiques :
Arendt Hannah, Vies politiques, Paris, Gallimard (coll. « Tel »), 1974, 330 p.
Arendt Hannah, Juger  : Sur la philosophie politique de Kant, traduit par Myriam Revault d’Allonnes, Paris, Seuil (coll. « Libre Examen »), 1991, 245 p.
Arendt Hannah, Les origines du totalitarisme Eichmann à Jérusalem, Paris, Gallimard (coll. « Quarto »), 2002, 1615 p.
Arendt Hannah, L’Humaine Condition, Paris, Gallimard (coll. « Quarto »), 2012, 1050 p.
Arendt Hannah, « Le désert et les oasis » dans Qu’est-ce que la politique  ?, traduit par Sylvie Taussig et traduit par Cécile Nail, Paris, Seuil (coll. « L’ordre philosophique »), 2014, p. 291‑295.
Arendt Hannah, « La politique a-t-elle finalement encore un sens  ? » dans Qu’est-ce que la politique ?, traduit par Carole Widmaier et traduit par Muriel Frantz-Widmaier, Paris, Seuil (coll. « L’ordre philosophique »), 2014, p. 279‑289.
Arendt Hannah, « La tradition de la pensée politique » dans Qu’est-ce que la politique  ?, Paris, Seuil (coll. « L’ordre philosophique »), 2014, p. 91‑119.
Arendt Hannah, « Socrate » dans Qu’est-ce que la politique  ?, traduit par Carole Widmaier, Paris, Seuil (coll. « L’ordre philosophique »), 2014, p. 49‑90.
Arendt Hannah, « Questions de philosophie morale » dans Responsabilité et Jugement, traduit par Jean-Luc Fidel, Paris, Payot & Rivages (coll. « Petite bibliothèque Payot »), 2009, p. 93‑198.