ASSENNATO Marco, GALLO-LASSERE Davide, IRRERA Orazio, POLLERI Matteo. L’opéraïsme italien (1968-1977)

2019-2020
Semestre 1
Vendredi 18h-21h
Licence, Master

ASSENNATO Marco, GALLO-LASSERE Davide, IRRERA Orazio, POLLERI Matteo
L’opéraïsme italien (1968-1977)

Ce séminaire vise à retracer la généalogie de l’opéraïsme italien du début des années 1960 jusqu’à la fin des années 1970 afin de restituer la richesse et la pluralité de cette expérience, la multiplicité de figures et de moments qui ont scandé l’élaboration à la fois théorique et politico-militante de problèmes et de concepts au cœur des débats des différents courants marxistes de l’époque. En d’autres termes, il sera question de montrer en quelle manière l’opéraïsme – avec ses lignes de continuité et ses points de rupture – a été en même temps une manière très spécifique de diagnostiquer son actualité et d’élaborer par ce biais une réflexion théorique et stratégique conséquente pour prendre position dans l’espace conflictuel et changeant entre capital et travail en forgeant des modalités d’auto-organisation et de subjectivation politique jusqu’alors inédites. C’est par l’intermédiaire de cette généalogie qu’on s’interrogera aussi sur l’actuel regain d’intérêt pour l’opéraïsme italien et pour ses contaminations théoriques et politiques par les mouvements sociaux qui ont caractérisé le « long 68 italien ». La sortie récente en France d’ouvrages majeurs sur cette histoire ou qui y sont liés – Ouvriers et capital de Tronti, Domination et sabotage de Negri, La Horde d’or de Balestrini et Moroni, Caliban et la sorcière de Federici – est clairement en train d’alimenter une telle redécouverte. Mais c’est surtout la capacité de la part des auteurs opéraïstes à anticiper un certain nombre d’enjeux du monde contemporain qui joue un rôle important, de l’émergence de nouvelles subjectivités à l’hypothèse du capitalisme cognitif, jusqu’à l’étude de la mondialisation, en passant par l’examen des transformations de l’État et de la composition du travail.

Indications bibliographiques :

  • N. Balestrini, P. Moroni, La Horde d’or, Paris, L’éclat, 2017
  • M. Tronti, Ouvriers et capital, Genève-Paris, Entremonde, 2016
  • M. Dalla Costa, Le pouvoir des femmes et la subversion sociale, Genève, Librairie adversaire, 1973
  • A. Negri, Marx au-delà de Marx, Paris, C. Bourgois, 1979
  • A. Negri, Domination et sabotage, Genève-Paris, Entremonde, 2019.
  • S. Wright, À l’assaut du ciel, Genève-Paris, Entremonde, 2019.