Séminaire. Archives non européennes de la philosophie 2018-2019

Farah CHERIF ZAHAR, Orazio IRRERA, Nadia Yala KISUKIDI, Matthieu RENAULT, Guillaume SIBERTIN-BLANC
Archives non européennes de la philosophie
 

Mercredi 12h-15h (semestre 1)
Lundi 12h-15h (semestre 2)
Université Paris 8 - salle A 028 (bât. A)

Arracher la philosophie à une géographie qui, aujourd’hui encore, lui fait confondre les limites de son « territoire » avec les frontières, réelles ou fantasmées, de l’Occident : tel est, dans son expression la plus générale et encore négative, le programme poursuivi par plusieurs membres de notre département qui tou.tes partagent l’exigence de potentialisation réciproque entre la relecture critique des traditions philosophiques occidentales et leur décentrement, impliquant la révision de leurs suppositions métaphysiques et anthropologiques non moins que des historiographies dominantes de la philosophie. Ce séminaire vise à rassembler les forces et à confronter des approches hétérogènes, en associant étroitement les étudiant.es à cette entreprise à laquelle nous voudrions prêter une dimension non seulement descriptive mais aussi prescriptive en terme d’enseignement et de recherche philosophiques en France.
Explorer les archives non-européennes de la philosophie, tâche indissociable de leur (re)construction, s’entend ici en un triple sens. Il s’agit, premièrement, de réinterroger le canon de la discipline, ses sujets, auteurs et textes de référence, et de mesurer les effets engendrés par sa confrontation à une série de savoirs, et contre-savoirs, produits hors d’Europe, qu’ils se soient donné le nom de philosophie ou non. Il s’agit, deuxièmement, de reconsidérer ses objets en analysant la manière dont la « rencontre » entre l’Europe et les mondes non-européens, sous le signe dominant de la violence (esclavagiste, coloniale, impérialiste) mais aussi de la résistance, a contribué à configurer tout un ensemble de problèmes philosophiques plus ou moins classiques, que de singuliers refoulements ont rendus en apparence étrangers à ces mêmes expériences de violence et de résistance. Il s’agira troisièmement d’interroger l’entreprise même de constitution d’archives non-européennes, en tentant de se déprendre des concepts et des distinctions imposés par la cartographie coloniale de la philosophie, et, partant, de questionner la formation des catégories canoniques de « philosophie européenne/occidentale » et de mesurer les limites de distinctions telles que Europe/non-Europe, Occident/non-Occident.
Lieu d’expérimentation et d’élaboration théorique, ce séminaire alternera séances de réflexion collective, exposés de participant.e.s au séminaire et interventions d’invité·e·s extérieur·e·s. Le programme du semestre sera donné lors de la première séance.

 

Ateliers de lecture :

Ateliers de lecture, de présentation et de discussion de textes d’auteurs syriens contemporains coordonnés par Charlotte Loris, jeune chercheuse en anthropologie politique, UCL Londres et associée du LLCP.

  • Lundi 18 mars, 12h-13h, salle A028 : Présentation des ateliers de lecture : « Devenir-syrien du monde, désorientalisation de la philosophie »
  • Jeudi 11 avril, 12h-15h, salle à déterminer : Atelier 1 : la thawra (révolution)
  • Lundi 15 avril 12h-15h, salle A028 : Atelier 2 : ‘asabiyya (esprit de corps), malaka (habitus), hurryah (liberté)
 

Séances accueillant des intervenant·e·s invité·e·s :

 

Conférence
Peter Adamson
« A History of philosophy without any gaps »
5 décembre 2018

12h-15h, salle A028

Le séminaire Archives non européennes de philosophie accueille en visioconférence le professeur Peter Adamson, professeur à l’Université de Munich (LMU) et spécialiste d’histoire de la philosophie arabe au sujet de son projet de constituer « A History of philosophy without any gaps » et de la place de la philosophie dans le monde islamique.

La conférence de Peter Adamson sera donnée en langue anglaise et la discussion animée par F. Cherif Zahar.
Afin de préparer la séance et la discussion avec notre intervenant, les étudiant.e.s sont invité.e.s à consulter le site du projet de Peter Adamson : http://historyofphilosophy.net

Peter Scott Adamson enseigne la philosophie de la fin de l’Antiquité et du monde islamique à l’université Ludwig Maximilian de Munich et la philosophie ancienne et médiévale au Kings College de Londres. Outre des articles, des monographies et divers ouvrages, il est l’auteur d’une Histoire de la philosophie sans lacunes (History of Philosophy Without Any Gaps), allant de la philosophie pré-socratique à la philosophie de la renaissance, à la philosophie indienne, la philosophie africaine et la philosophie chinoise.

 

Conférence
Ali Benmakhlouf
« Pourquoi lire les philosophes arabes »
14 novembre 2018

12h-15h, salle A028

Le séminaire Archives non européennes de philosophie accueille le professeur Ali Benmakhlouf. Discussion animée par F. Cherif Zahar.

Ali Benmakhlouf enseigne à l’université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, à Sciences Po Paris et à l’université libre de Bruxelles. Il est philosophe de tradition analytique, spécialiste de logique et des œuvres de Frege, Russell et Whitehead et de la philosophie arabe médiévale.
Il est également membre du Collège international de philosophie, président du comité consultatif de déontologie et d’éthique de l’Institut de recherche pour le développement, vice-président du Comité consultatif national d’éthique et membre du conseil d’orientation de l’Institut Diderot et membre senior de l’Institut universitaire de France.
 
 

Table ronde
Rada Ivekovic, Stéphane Douailler, Patrice Vermeren

7 novembre 2018
12h-15h, salle A028

Le séminaire Archives non européennes de philosophie accueille les professeure.s Rada Ivekovic, Stéphane Douailler, Patrice Vermeren. Discussion animée par M. Renault.

R. Ivekovic, « Le mouvement des Non-Alignés et la philosophie en Ex-Yougoslavie »

S. Douailler, « Orientations du D.E.A et du Doctorat Lieux et transformations de la philosophie au département de philosophie de Paris 8 Vincennes-Saint Denis. L’année 1989 »

P. Vermeren, « La philosophie interrompue : venir après la Reforma Universitaria de 1918 et mai 1968 »
 

 

Conférence inaugurale
Souleymane Bachir Diagne
« Réflexion sur les "bibliothèques africaines" et le développement des Timbuktu studies »
3 octobre 2018

12h-15h, salle A028

Le séminaire Archives non européennes de philosophie accueille le professeur Souleymane Bachir Diagne (Columbia University). Discussion animée par : Y. Kisukidi.

Souleymane Bachir Diagne est Professeur de philosophie et de français à l’université Columbia.
Ancien élève de l’École normale supérieure, il est agrégé de philosophie et docteur d’État en philosophie de la Sorbonne. Avant de rejoindre l’Université Colombia, il a enseigné à l’Université Cheikh Anta Diop et à l’Université Northwestern. Ses domaines de recherche comprennent l’histoire de la logique, l’histoire de la philosophie, la philosophie et le soufisme dans le monde islamique, la philosophie et la littérature africaines, la philosophie française du XXe siècle.