Semaine d’accueil : Introduction à la philosophie à Paris VIII. 19-23 sept. 2016

SEMAINE D’ACCUEIL
 
 ! La présence des étudiants entrant en première année de licence est obligatoire. La participation à la semaine d’accueil valide l’EC « Outils pour letravail de recherche et de création » !
 
Du 19 au 23 septembre 2016
Salle A028
LA VIOLENCE
 
La semaine d’accueil 2016-2017 du département de philosophie portera sur la violence. Il s’agit pour le département d’accueillir ses étudiant-e-s à travers la pratique philosophique elle-même, en leur proposant une série de conférences autour d’un thème commun.
Le thème proposé sera abordé à travers le prisme des multiples significations que la notion de violence peut revêtir. Du latin violentia qui désigne l’action de porter atteinte, attaquer, profaner, transgresser, déshonorer, le mot violence exprime l’idée d’une atteinte non-légitime portée à quelqu’un ou quelque chose, mais renvoie aussi à l’idée d’un territoire usurpé, d’une limite franchie, que l’on ne songe qu’à la place qu’occupe la violence dans la métaphysique, comme Derrida et d’autres l’ont montré.
L’étymologie du mot « violence » révèle donc que, dès son origine, celle-ci a été identifiée au mal. Il est pourtant des situations nécessitant l’utilisation de la force, y compris une force brute, que l’on ne peut pas considérer comme étant violentes stricto sensu, pensons par exemple aux actes de résistance à l’oppression ou aux expressions de refus et d’indignation envers une loi injuste. De tels usages de la violence, que l’on peut qualifier de « légitimes »,nous invitent à nous interroger sur l’ambivalence constitutive que celle-ci recèle et nous poussent à explorer ses limites et ses paradoxes.
Il s’agira donc d’accueillir dans notre réflexion les formes hétérogènes que la violence peut revêtir, non seulement en ce qui concerne sa dimension directement sociale et politique, mais aussi lorsqu’on tourne le regard du côté du langage, de l’esthétique et de la psychanalyse.
 
PROGRAMME
 
Lundi 19 septembre
14h : Réunion de rentrée de la licence de philosophie
15h : réunion de rentrée du Master de philosophie
16h : Introduction à la semaine d’accueil – Patrice Vermeren et Mazarine Pingeot, Mémoire et violence
 
Mardi 20 septembre
13h30-15h : Fabienne Brugère, Violence et cruauté dans l’art, pourquoi ? (autour du travail d’Adel Abedessemed)
15h30-17h : Charles Ramond, La violence, origine et fin de l’humanité ? L’anthropologie philosophique de René Girard
17h30-19h : David-Emmanuel Mendes Sargo, Sur la violence : une perspective anthropologique
 
Mercredi 21 septembre
13h30-15h : Ninon Grangé, Guerre et violence : évidence ou paradoxe ?
15h30-18h30 : Livio Boni, Matthieu Renault et Guillaume Sibertin-Blanc, Violence et (dé)colonisation : Frantz Fanon et Gandhi
 
Jeudi 22 septembre
*Journée dédiée à des présentations d’étudiants/doctorants du département
9h30-10h30 : Jean Mary et Béatrice Rettig, La division interne
10h45-11h45 : Audrey Hérisson, Violences illégitimes : de la criminalité au terrorisme, une double sortie du cadre normatif de la société
12h-13h : Gabriel Rezende, Coup d’État constitutionnel : trois thèses sur les relations entre droit et violence
14h-15h : Nino Ricard, Dénoncer la violence ?
15h15-16h15 : Marco di Palma, La violence humaine comme constante anthropologique
16h30-17h30 : Julien Machillot, La violence dans la politique moderne
 
Vendredi 23 septembre
13h30-15h : Éric Lecerf, D’où se lit la violence– lectures croisées de Sorel et Weil
15h30-17h : Barbara Zauli, « Ni victimes, ni bourreaux », la violence et ses paradoxes