MONTANARO Mara. Les théories féministes « voyageuses » et la pensée décoloniale

2019-2020
Semestre 2
Vendredi 18h-21h
Licence, Master

MONTANARO Mara
Les théories féministes « voyageuses » et la pensée décoloniale

Dans le prolongement du cours de l’année passée sur les théories féministes postcoloniales et décoloniales, on se proposera cette année de se focaliser notamment sur l’analyse d’un ensemble de concepts de la philosophie politique comme production, reproduction, travail, résistance, commun, commons tels quel ils ont été retravaillés par les féministes radicales et marxistes (S. Federici, M. Rosa Dalla Costa, H. A. Brown, S. James, M. Mies). A partir de ces élaborations il sera question d’étudier comment elles ont donné naissance à des « théories féministes voyageuses » qui se sont enfin transplantées dans l’espace de réflexion au sein de différents mouvements féministes latino-américains. En Amérique latine, en effet, la décolonisation du féminisme est une proposition non seulement théorique, mais aussi politique visant à déconstruire les modalités de connaissance euro-centrées et souligner par le même geste les limites d’un sujet féministe à prétention universelle. Lors de ce cours, il s’agira d’un côté de voir comment ces concepts ont été réactivés, ré-déclinés à l’intérieur d’un cadre géopolitique hétérogène et, de l’autre, de construire une cartographie des féminismes latino-américains pour envisager des luttes féministes transnationales dans la multiplicité de leurs agendas théoriques et politiques.

Indications bibliographiques :

  • Louis Martinez ANDRADE (dir.), Feminismos a la contra. Entre-vista al Sur Global, Madrid, Traficantes de Sueños, 2019
  • Maria Rosa DELLA COSTA, SELMA JAMES, Le pouvoir des femmes et la subversion sociale, Paris, Libraire Adversaire, 1973
  • Silvia FEDERICI, Caliban et la sorcière. Femmes, corps et accumulation primitive, Paris, Entremonde, 2014
  • Silvia FEDERICI, Le capitalisme patriarcal, Paris, La Fabrique, 2019
  • MARIA MIES, Vandana SHIVA, Ecofeminism, London, Zed Books, 1993
  • Maria LUGONES, « Colonialidad Y Genero : Hacia un feminismo decolonial », in W. MIGNOLO (dir.), Género Y Descolonialidad, Ediciones del Signo, Buenos Aires, 2008
  • BOAVENTURA DE SOUSA SANTOS, Épistémologies du Sud. Mouvements citoyens et polémique sur la science, Paris, Desclée de Brouwer, coll. Solidarité et société, 2016