CHERIF ZAHAR FARAH, Lecture suivie de l’Éthique à Nicomaque d’Aristote

2020-2021 — Semestre 1
Mardi 9h-12h
Licence 1 (mutualisé Ufr « Arts »)

CHERIF ZAHAR FARAH
Lecture suivie de l’Éthique à Nicomaque d’Aristote

L’objectif d’Aristote est de conduire le lecteur ou l’auditeur des leçons de l’Éthique à Nicomaque à la réalisation de la fin de toute vie humaine : le bonheur. L’enquête qu’il mène se propose d’élucider la nature de ce Bien suprême et de comprendre notamment la relation qu’il entretient avec d’autres notions – richesse, honneurs, plaisirs – considérées communément comme des biens. Partant des critères généraux et formels a priori du Bien suprême – perfection absolue et autosuffisance – et de la définition de la fonction de l’homme, c’est-à-dire de l’activité conforme à son essence, Aristote propose une première définition du Bonheur comme excellence de la partie rationnelle de l’âme humaine. La suite de l’enquête consiste en un examen patient et minutieux de la nature de la vertu, des principales formes de vertus morales et intellectuelles, de l’amitié, du plaisir et de la vie contemplative, avant de fournir une définition du Bonheur et de la vie la plus souhaitable. Ce cours se propose de suivre pas à pas le fil de l’enquête menée par Aristote dans l’Éthique à Nicomaque et de s’arrêter sur les textes fondamentaux de l’œuvre pour en fournir un commentaire analytique détaillé. Nous prêterons une attention particulière à l’analyse des notions philosophiques clés de l’éthique aristotélicienne : Souverain Bien, bonheur, vertu intellectuelle, vertu morale, prudence, justice, volontaire, involontaire, délibéré, responsabilité, amitié, vie théorétique. L’objectif de ce cours est donc double : (1) apprendre à lire un texte philosophique antique et à analyser son argumentation et (2) se familiariser avec les enjeux et concepts fondamentaux de l’éthique d’Aristote.

Indications bibliographiques :

  • Aristote, Éthique à Nicomaque, traduction et présentation par Richard Bodéüs, Paris, GF Flammarion, 2004.
  • Aristote, Éthique à Nicomaque, introduction, traduction et commentaire par R.-A. Gauthier et J.-Y. Jolif, 2 tomes, 4 vol., Nauwelaerts, Louvain-Paris, 2e éd., 1970.
  • Aristote, Éthique à Nicomaque, introduction, traduction et notes par J. Tricot, Paris, Vrin, 1959 (rééd. 1990).
  • P. Aubenque, La Prudence chez Aristote, P.U.F., Paris, 1963 (rééd. Quadrige, 1997).