ANGELINI ANDREA, IRRERA ORAZIO, PIAZZESI BENEDETTA, Décentrer la biopolitique

2020-2021 — Semestre 2
Vendredi 15h-18h
Master ouvert Licence

ANGELINI ANDREA, IRRERA ORAZIO, PIAZZESI BENEDETTA
Décentrer la biopolitique

Ce cours se propose de réfléchir sur la notion de biopolitique à partir de l’usage et de l’importance que Michel Foucault lui accorde à partir des années 1970. Après avoir reconstruit dans sa spécificité l’angle d’attaque foucaldien et l’avoir mis en rapport avec d’autres interprétations plus récentes, ce cours s’attachera à explorer la possibilité d’élargir et de décentrer la notion de biopolitique à partir d’un déplacement théorico-politique suggéré par une certaine manière d’envisager l’écologie politique. Un tel déplacement consiste à relativiser la centralité de l’espèce humaine comme cible privilégié de la biopolitique en faisant dialoguer celle-ci avec une perspective écologique visant à replacer la prise en charge de la vie propre à la biopolitique dans un domaine plus large, celui constitué par un environnement et une biosphère incluant d’autres espèces vivantes (animaux, plantes, etc.). À partir de ce questionnement nous verrons en quel sens décentrer la biopolitique signifie mettre en discussion ce privilège anthropologique (visant à majorer et protéger la vie de l’espèce humaine) en vertu duquel les autres espèces vivantes ne constituent qu’un simple moyen – le niveau dit mésologique ou mésopolitique – dans la mise en œuvre de cette biopolitique (humaine). La notion foucaldienne de biopolitique sera ainsi réinterrogée à partir des problématiques relatives à : une généalogie coloniale des conflits autour de l’exploitation de la vie et des ressources végétales ; une généalogie de la zootechnie questionnant le gouvernement des animaux ; une épistémologie politique s’articulant à une conception éco-évolutionniste de l’histoire.

Indications bibliographiques :

  • M. Foucault, Histoire de la sexualité, 1. La volonté de savoir, Paris, Gallimard, 1976.
  • ––––––––––, Sécurité, territoire, population. Cours au Collège de France, 1977-1978, Paris, Ehess-Gallimard-Seuil, 2004.
  • ––––––––––, Naissance de la biopolitique. Cours au Collège de France, 1978-1979, Paris, Ehess-Gallimard-Seuil, 2004. S. Prozorov, S. Rentea, The Routledge Handbook of Biopolitics, London-New York, Routledge 2016.
  • F. Taylan, Mésopolitique. Connaître, théoriser et gouverner les milieux de vie (1750-1900), Paris, Éd. de la Sorbonne, 2018.
  • A. Agrawal, Environmentality : Technologies of Government and the Making of Subjects, Durham, Duke University Press, 2005.